Vous êtes ici : Accueil > Direction > Responsabilités relatives au fonctionnement de l’école > Intervenants Extérieurs
Publié : 27 novembre
Format PDF Enregistrer au format PDF

Intervenants Extérieurs

Pour rappel, le recours aux intervenants extérieurs est soumis à une procédure spécifique dont voici les grandes lignes :

Certaines activités, nécessitant un encadrement renforcé ou une compétence technique précise, ne sont rendues possibles que grâce à la contribution d’intervenants extérieurs.

Le recours à un intervenant extérieur ne se justifie que dans la mesure où les limites de la polyvalence de l’enseignant ou de l’équipe sont atteintes, sur des aspects techniques notamment ou si le taux d’encadrement réglementaire de l’activité nécessite la présence d’un personnel qualifié aux côtés du maître. Il peut également se justifier, en fonction de la spécificité de l’activité, si le dispositif en groupes éclatés nécessite la présence simultanée de plusieurs adultes.

L’intervention de personnes extérieures à l’Education Nationale pendant le temps scolaire est soumise à une procédure décrite dans la circulaire n°92-196 du 03/07/1992.

En tout état de cause, les interventions de parents ou autres ne peut être que ponctuelles dans le cadre d’un projet pédagogique.

La procédure d’agrément

Selon les situations, deux ou trois étapes indispensables permettent l’intervention d’une personne extérieure à l’Education Nationale :
→ La validation par l’IEN du projet pédagogique, dans lequel la pertinence de la demande d’intervention extérieure sera explicitée.
→ L’autorisation du Directeur d’école, obligatoire dans tous les cas.
→ L’agrément de l’Inspecteur d’Académie, indispensable dans certaines situations.

Le projet pédagogique
La participation d’un intervenant extérieur à l’enseignement est formalisée dans un projet pédagogique rédigé par l’enseignant de la classe ou par l’équipe des maîtres. Il pourra utilement être fait appel aux conseillers pédagogiques. Le projet pédagogique est transmis à l’IEN de la circonscription :
- pour information dans les cas ou l’autorisation du Directeur d’Ecole est suffisante
- pour validation dans les situations nécessitant le recours à un intervenant agréé. Ainsi, un projet pourra toujours être refusé ou révisé, alors même que l’intervenant pressenti est agréé.

L’autorisation du Directeur d’école
Aucun intervenant extérieur ne peut participer à une activité sans y avoir été préalablement autorisé par écrit par le Directeur d’école.
Cette autorisation est suffisante dans les cas suivants :
- Projets culturels (hormis la danse et l’éducation musicale)
- La pratique sportive ponctuelle au cours d’une sortie scolaire
- Conférence, spectacle, visite guidée qui s’inscrivent dans un module d’apprentissage
- Projets de prévention de l’enfance
- Encadrement de l’activité
Hormis ces situations, l’intervenant extérieur doit toujours obtenir un agrément.